8 astuces pour un mail commercial performant

Utilisez les bons mots

Lorsque vous écrivez un mail commercial, il est recommandé d’utiliser les mots qui aident à provoquer une vente. Pour attirer vos prospects et clients, nous allons vous présenter les mots qui font vendre. L’objectif est de provoquer l’achat.

Vous avez dans un premier temps les mots qui sécurisent comme : simple, gratuit, réduction…

Dans un second temps, vous avez les mots qui poussent à la découverte comme : obtenez, découvrez, recevez…

En utilisant ces mots dans votre mail, vous créez l’intérêt et poussez vos clients ou prospects à en savoir plus.

Organisez vos arguments

Pour marquer l’attention, l’argument le plus fort doit être placé en premier dans votre mail. Vous devez accrocher votre client ou prospect dès les premières lignes. N’en mettez pas trop, les principaux sont suffisants.

Remerciez vos clients

Si votre mail s’adresse à vos clients, n’hésitez pas à les remercier, par exemple, remerciez-les pour leur fidélité.

Rédigez un mail spécifique pour vos prospects

Vos prospects vous connaissent pas ou peu. Alors n’hésitez pas à bien présenter votre activité et vos produits. Expliquez bien les avantages de ceux-ci. Il ne faut jamais dénigrer la concurrence, mais il est possible de mettre en avant ses points forts.

A la fin du mail, faites un résumé

Un mail se lit généralement rapidement et on oublie vite ce qu’il contient. Pensez à résumer en fin du mail les points forts de votre produit ou les bonnes raisons de l’acheter.

Relisez et relisez votre mail

Votre mail doit être parfaitement compréhensible et se lire simplement. Relisez-le plusieurs fois afin de retravailler les phrases trop longues et de perfectionner la ponctuation.

Rappelez vos interlocuteurs

Pour que votre email ait un impact important, vous devez rappeler les personnes à qui vous l’avez envoyé.

Dans un premier temps, rappeler les personnes qui ont cliqué sur un lien dans le mail. Celles-ci seront plus à même d’échanger avec vous.

Dans un second temps, rappelez les personnes qui ont ouvert le mail mais qui n’ont pas cliqué.

Dans un troisième temps, rappelez les personnes qui n’ont pas ouvert le mail.

Il est important d’appeler rapidement. En effet, un mail s’oublie vite, tout comme une intention d’achat.

Perfectionnez votre discours

Plus vous échangerez avec vos clients et prospects, plus vous perfectionnerez votre message. Par exemple, si un client vous dit qu’il n’a pas lu le mail mais qu’il compte le lire plus tard, c’est que vous n’avez pas suffisamment réussi à le toucher.

Echangez aussi avec eux pour comprendre ce qui a plu, ou ce qui n’a pas retenu l’attention. Vous adaptez et perfectionnez ainsi votre email en fonction des retours.

 

Nous espérons que cet article vous a aidé dans la construction de vos mails commerciaux. N’hésitez pas à laisser des commentaires pour enrichir l’article. Vous pouvez aussi nous proposer des articles. Nous nous ferons un plaisir de les lires et de les publier. Nous nous engageons à vous répondre rapidement.